3 entreprises qui développent des voitures autonomes

Les voitures autonomes de niveau 4 et 5 (autonomie totale) devraient devenir un marché mondial majeur d’ici 2030, avec un déplacement d’environ 60 milliards de dollars, selon les statistiques de la plateforme de données Statista. Le marché d’automobiles attire de plus en plus les entreprises technologiques investissent massivement sur le marché des véhicules autonomes.

Amazon

En septembre 2019, Amazon a annoncé son intention de mettre en circulation 100 000 véhicules de livraison électriques d’ici 2030, avec un démarrage en 2021. Le plan, lorsque l’annonce a été faite, était d’acheter ces véhicules à Rivian, un constructeur automobile. Véhicules électriques dans lesquels Amazon investi 440 millions de dollars. En janvier 2020, Amazon a dévoilé un prototype de ces véhicules de livraison. Amazon a également annoncé qu’il serait impliqué dans le secteur des véhicules autonomes à travers un partenariat avec Toyota. Le véhicule de démonstration, connu sous le nom d’e-Palette, a été conçu comme une fourgonnette multifonctionnelle autonome.

Audi

Le constructeur automobile allemand a fait de grandes promesses concernant ses projets de véhicules autonomes et électriques et a déclaré qu’il prévoyait de dépenser environ 16 milliards de dollars en technologies autonomes et durables d’ici 2023. Les efforts sont principalement déployés par la conduite intelligente autonome (AID), l’équipement technologique autonome d’Audi lancé en 2017. L’opération, basée à Munich, en Allemagne, et avec plus de 200 employés, teste actuellement 12 véhicules autonomes sur les voies publiques de la ville. Pourtant, Audi commence à attirer de nouveaux partenaires technologiques pour rationaliser ses délais. En décembre 2018, la société a annoncé que l’AID s’associerait à Luminar, un fabricant de capteurs et de logiciels de perception de la Silicon Valley qui fonctionne déjà avec Volvo et Toyota.

Apple

En janvier 2019, Apple a supprimé plus de 200 employés de son initiative de voiture autonome, Project Titan, qui a débuté en 2016. La même année, cinq mois plus tard, la société a confirmé l’achat de Drive.ai, une start-up de véhicules autonomes. qui était évalué à 200 millions de dollars en 2017. Tout au long de 2018, Apple a construit sa flotte initiale de voitures autonomes et a officiellement mis 70 véhicules sur la route pour des tests. En février 2019, l’entreprise a construit des prototypes de fourgonnette électrique.